Partagez | 
 

 Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 1:45

Cela devait faire une semaine qu’Edward était arrivé sur l’île d’Hoki et plus précisément au pensionnat Anzu. Ainsi, il s’était débarrassé de son ancienne vie. Il n’avait plus d’amis et s’était éloigné de sa famille, avec qui il restait tout de même en contacte. Pour lui, c’était mieux comme ça. Il avait décidé de se concentrer sur ses études. Enfin concentrer… il n’étudiait jamais. Même maintenant qu’il suivait des cours universitaires. Écoutez en cours lui était totalement suffisant. Il préférait faire d’autres choses beaucoup plus intéressantes pour lui, en dehors de ses heures de cours. Traîner avec des camarades de classes ? Non, surtout pas ! Pourtant, plusieurs autres étudiants avaient tenté de s’en faire un ami, mais il refusait toujours leur invitation, tout en s’excusant poliment. Et pourtant, d’un côté, il en avait très envie. A la base, il était plutôt sociable, mais là, il faisait exprès de ne pas l’être. Alors pour s’aider, il s’isoler souvent sur le toit. Pour manger ou lire un manga par exemple. C’était l’endroit idéal. Il n’y avait pas grand monde qui y montait.

Quoiqu’il en soit, la sonnerie de midi se déclencha. Un des moments tant attendu par le jeune homme. Rangeant tranquillement ses affaires dans son sac, il sortit de la pièce. De là, il traversa différents couloirs, montant aussi des escaliers, afin de rejoindre le toit. Une fois arrivée au sommet, il vit deux jeunes filles qui étaient en train de manger sur un des quatre bancs du toit. Sans se souciait d’elles, le noble s’avança vers le banc le plus éloigné, alors que sa cape flottait dans l’air. Puis il s’assit, avant de sortir son déjeuner de son sac : deux demi-baguettes de pain avec du fromage à l’intérieur et des chips saveur sauce barbecue. Oui, ça n’était pas un plat d’origine anglaise, mais il n’avait pas vraiment envie d’attiré l’attention. Ouais bon, et pourtant il portait une hein ? Bref, alors qu’il commença à manger, les inconnues de la gente féminine s’approchèrent de lui, pour commencer à le draguer. Soupirant, l’universitaire continuait de manger, jusqu’au moment où il tenta un truc pour les faire fuir, vu qu’elles commençaient à être un peu trop collante. Il ne se gêna donc pas pour demander à voir leurs sous-vêtements. La réaction fut immédiate. Une claque de la part de chacune sur chaque joue, avant qu’elles ne quittent le toit. Encore, il s’en était plutôt bien tiré cette fois-ci. En effet, il y a quelques années il avait eu droit à un bon coup de genoux aux parties génitales. En réalité, depuis qu’il était arrivé ici, c’était la première fois qu’il avait fait une chose pareille. Donc il n’était pas encore considéré comme un pervers, à part pour les deux autres filles qui l’avaient giflés.

Enfin bref, la bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’il avait maintenant le toit pour lui tout seul. Il priait seulement pour que personne ne vienne le déranger. Bon, ça ne le gênait pas de parler avec les autres. Il avait déjà fait cela plusieurs fois avec ses camarades de classes. Mais pas au point de devenir ami avec eux. Mais quand il se rendait compte que ça commençait à devenir le cas, il se renfermait tout de suite sur lui-même. Pourtant qu’est-ce qu’il détestait faire ça. Quoiqu’il en soit, il continua de manger, tout en sortant un manga policier, qu’il se mit à lire tranquillement. Mais soudainement, il entendit la porte du toit s’ouvrir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 2:21

Eienni commençait chaque journée depuis son arrivée avec comme pensée joyeuse et naïve, le fait qu'elle se ferait des amis. Mais à la fin de ses journées, la déception se lisait sur son visage en rentrant des cours. Alors elle se disait qu'elle ne cherchera pas plus loin et qu'elle attendra patiemment. En attendant, elle cherchait des coins tranquille où elle pourrait jouer avec sa console portable. D'ailleurs, elle bloquait à un certains niveau d'un de ses jeux. Un boss assez dur. Alors elle espérait pouvoir réussir sans que quelqu'un vienne la questionnée sur se quelle fait et à quoi elle joue..

Lorsque que la sonnerie du midi sonna, Eienni se dirigea très rapidement vers les grands escaliers afin d'accédé au toit. Il ne faisait ni trop chaud ni trop froid aujourd'hui, le temps idéal, sans un vent énorme. En montant les escaliers rapidement, elle vit deux filles qui avait l'air.. choquée et énervée à la fois. Elles la bousculèrent et firent tombé ses affaires sans oublié de rire. Par chance, Eienni n'apporte pas beaucoup de chose pour venir en cours. Les cours, ca ne l’intéressait pas vraiment malgré les bonnes notes qu'elle arrive à avoir. Elle était un peu en avance sur le programme grâce à ses parents qui lui donnaient cours durant les différents voyages qu'ils faisaient. Ils expliquaient bien, comparé a ses nouveaux professeurs.

Après avoir ramassé les quelques affaires qui étaient parterre, elle ouvrit doucement la porte. Elle fit quelques pas et son regard se posa rapidement sur la vue sublime que l'ont pouvait avoir ici. Elle avait enfin trouvé le bon endroit, on pouvait voir tout Hoki. Eienni reprit rapidement ses esprits et remarqua un jeune homme portant une.. cape, pas loin. Elle trouva ça drôle et esquiva un sourire avant de s'asseoir sur un banc, pas trop près non plus, puis sortie sa console et l'alluma.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 12:59

Le jeune homme jeta un œil en direction de la porte, apercevant une jeune fille. Les cheveux rouges, des yeux bleus magnifiques, un beau visage, de belles formes…. Enfin bref, elle avait sans doute rendez-vous avec des amis. Ou avec son amoureux ou son amoureuse ? Aller savoir. Bon, qu’il se concentre plutôt sur son manga, en espérant qu’elle ne vienne pas le voir elle aussi. Quoiqu’il en soit, il la vit sortir une console portable après s’être assise sur un banc. Bon et bien, peut-être qu’elle n’attendait personne finalement. Elle devait sans doute être aussi seule que le noble. Mais dans son cas, est-ce par choix ? Ah mais… pourquoi il n’arrêtait pas de la mater comme ça ? Oui bon, il voulait savoir à quel jeu elle jouait. Et voilà, maintenant il n’arrivait plus à se concentré correctement sur son manga. Toutefois, il continuait de manger son sandwich, le finissant finalement. Puis, il sortit le deuxième, ne s’attardant pas à l’entamer. En même temps, il regarda l’heure sur son téléphone, des disant qu’il allait avoir le temps avant son prochain cours. En effet, il avait quelques professeurs absents aujourd’hui. Seul un était là pour le dernier cours de la journée… De quoi casser une après-midi de libre. Bon, c’était décidé ! Il n’allait pas y aller ! De toute façon, il avait déjà tout compris au cours que l’enseignant leur faisait en ce moment. Mais la vérité, c’est surtout qu’il avait la flemme d’y aller.

Rapidement, il finit son deuxième sandwich, tout en continuant de jeter un œil à la jeune fille. Du coup, il rangeât son manga, vu qu’il n’arrivait plus à se concentrer. Enfin, il avait plutôt la flemme de se concentrer, vu que son esprit était occupé à autre chose… A quoi pouvait-elle bien jouer ?! Bon, il n’y avait qu’une seule solution : aller voir directement. Mais bon, ça allait sans doute la gêner et il ne voulait pas la mettre mal à l’aise. Surtout que ça ne serait pas très poli. Pour le moment, il décida de manger ses chips. Enfin, ce qu’il restait. Le paquet était presque vide. Quoiqu’il en soit, le jeune homme le posa à côté de lui, sur le banc, afin de pouvoir refermer son sac. Mais le temps qu’il ait fini, un vent violent s’abattit sur le toit durant une seconde, faisant envoler le paquet de chips, qui atterrit juste à côté de la charmante demoiselle. Miracle ! Voilà une fois inouïe de l’approcher !

Donc, il se leva, et s’approcha doucement, contournant un peu le banc, se retrouvant à côté de la jeune fille, afin de ramasser ce qui était à lui. Après l’avoir fait, il jeta bien évidemment un œil à la console de l’inconnue. Il reconnaissait ce jeu, qu’il avait déjà terminé. Mais voilà, ce coup d’œil n’en était plus un maintenant, car son regard resta planter sur l’écran, dérivant discrètement une fois sur la poitrine de la demoiselle, qui ne rendait pas insensible Edward. Il était pervers après tout. Mais il n’allait rien faire d’autre évidemment. Bref, à force de regarder le jeu auquel jouer la jeune fille, il se rendit compte qu’elle avait du mal et était bloqué à un boss. C’est vrai qu’il était plutôt difficile, mais quand on savait comment faire, ce défie ne relevait plus de l’impossible. En tant que gentleman, Edward avait très envie de lui proposer son aide. Mais ce genre de chose était souvent le début pour entamer une amitié… Bon tant pis, ce qui comptait, c’était l’instant présent. Donc, se raclant la gorge, il prit la parole impassiblement :

- Excusez-moi. Je remarque que vous n’arrivez pas à avancer dans ce jeu, alors si vous voulez, je peux vous aider à vaincre ce boss. J’ai déjà fini ce jeu…

Oui, il l’a vouvoyé. Il n’était pas du genre à tutoyer dès la première fois, sauf si on lui demandait. Et pour le moment, et beh, il ne lui avait encore rien dit. D’un côté, il espérait qu’elle l’envoie balader, afin de continuer à rester seul. Mais de l’autre, il avait très envie de l’aider. Ah… Ce que ça pouvait être dur de rejeter l’amitié qu’on pouvait avoir avec les autres personnes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 16:24

Eienni essayait de réussir son niveau, mais l'allure du jeune homme la perturbait un peu. On va dire, que ce n'était pas le plus silencieux ni le plus discret. Elle le regardait du coin de l’œil avant de grogner interrieusement car, son personnage est mort, encore une fois. En remettant doucement ses cheveux en arrière elle remarqua un bouquin qu'il avait sortit. En y prêtant plus attention, elle vit que c'était un manga à cause de la couverture qu'elle connaissait parfaitement. En effet, elle remarqua qu'il lisait son manga préféré. Simple coïncidence ? Elle souriait et reprit en main sa console afin de retenter ce maudit boss en lâchant de léger soupire.

D'un coup, elle fut surprise par le vent assez fort, laissant apparaitre un léger frisson sur sa peau. Le paquet de chips du jeune homme la frôla avant de se déposer derrière "son" banc. Elle regarda du coin de l'oeil le garçon se lever pour ramasser son paquet en souriant avant de replonger son regard sur sa console. Le garçon resta un petit moment derrière elle, avant de lui adressait la parole : "- Excusez-moi. Je remarque que vous n'arrivez pas à avancer dans ce jeu, alors si vous voulez, je peux vous aider à vaincre ce boss. J'ai déjà fini ce jeu..." Sans le remarqué, Eienni rougissait doucement, avant de mettre son jeu sur pause et de tourné la tête vers le jeune homme. Elle n'avait pas vu son visage lorsqu'elle était arrivée sur le toit. Bien sûr, le physique de celui-ci ne la laissait pas indifférente, mais elle essaya de ne pas s'emporté pour autant.

"Oh euh.. Effectivement.. J'aimerais bien, merci.. " dit-elle en tendant sa console vers lui.

Eienni tenait sa jupe avec son autre main, le vent devenait un peu plus fort que tout à l'heure. Malgré cella elle ne regrettait pas d'être venue ici. Elle allait peut-être se faire un nouvel ami, qui apparemment, partage les mêmes centres d'intérêt que lui. Tant mieux !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 17:44

Edward s’attendait plutôt à ce que la jeune fille l’envoie balader. Mais non, pas du tout. Il l’a vi tourné la tête, remarquant qu’elle rougissait un peu. Celle gêna un peu le noble, qui se mit à rougir aussi, ce qui ne rendait plus son visage impassible aussi crédible. Bref, il la vit tendre sa console de jeux, répondant qu’elle voulait bien qu’il l’aide. Bon beh, il allait le faire alors. Saisissant l’objet technologique, il alla s’installer à côté de la demoiselle. Mais avant de commencer à jouer, il lui tendit son paquet de chips, ce qui avait pour but de lui proposer d’en prendre. Attend… mais qu’est-ce qu’il faisait là ? Ca y est, il avait trouvé quelqu’un avec les mêmes centres d’intérêt que lui, et il se laissait aller. Toutefois, ça ne l’empêcha pas de reposer les yeux sur la machine qu’il avait entre les mains, afin de commencer à jouer. S’il s’était mis à côté de la jeune fille, ça n’était pas avec l’intention de draguer ou quoi que ce soit dans le genre. Non, il voulait sincèrement l’aider et lui expliquer comment faire pour battre le boss, pendant qu’il jouait.

C’est donc ce qu’il fit, en ne lâchant pas l’écran es yeux une seule seconde. Beh oui, ça serait la honte de mourir bêtement alors qu’il avait le regard ailleurs et qu’il se vantait d’avoir battu ce boss en plus d’avoir fini le jeu. Déjà qu’il commençait à passer pour un pervers, ce qui était vrai, il ne voulait pas non plus être pris pour un mythomane. Quoiqu’il en soit, au bout d’environ cinq minutes, il réussit à battre le boss, bien qu’il ait eu un peu de mal au début à reprendre ce jeu en main. Toutefois cela ne l’empêcha pas d’atteindre son objectif sans perdre une seule vie. Il rendit donc la console de jeux à sa propriétaire, toujours sans afficher un sourire. S’il devait le faire, ça aurait été un sourire forcé. Ces derniers temps, il n’y arrivait plus, et ça se comprenait. Du moins pour ceux qui savaient ce qu’il avait vécu.

- Voilà. Si jamais vous avez besoin encore besoin d’aide, n’hésitez pas à venir m’en demander.

Mais pourquoi il avait dit ça... Il était vraiment trop généreux, et sa finirait par lui coûter cher. Mais il n'y pouvait rien, c'était dans sa nature. Sur ces mots, il se leva. Normalement, dans ces conditions-là, il serait logique qu’il se présente puis qu’il demande à la demoiselle de faire de même. Mais non, il n’en avait pas l’intention, même s’il en avait très envie. Mais si c’était elle qui le faisait, alors il lui donnerait son nom, bien évidemment. Il allait de nouveau prendre la parole, pour lui souhaiter poliment une bonne journée, mais il se passa quelque chose. Quelque chose de très désagréable. En effet, une mouette qui passait par là, bien haut dans le ciel, ne se gêna pas pour faire ses besoins, juste au-dessus du toit. Et devinez qui reçut son cadeau ? Edward, mais plus précisément son nez. Là, il se sentait vraiment mal à l’aise et ridicule. Surtout devant la jeune fille, qui devait sans doute trouver ça hilarant. Donc, sans un mot, l’étudiant se dirigeât vers le banc où il était précédemment. Il s’assit dessus avant de fouiller dans son sac et d’en sortir un paquet de mouchoir. Il piocha à l’intérieur afin d’en utiliser un pour s’essuyer le dessus nez, de cette excrément.

Évidemment, il n’y avait pas de poubelle ici, alors il dû mettre son mouchoir dans sa poche en attendant. Et il n’osait plus parler à la demoiselle, tellement il était gêné à cause de ça. Du moins, c’est ce qu’il voulait laisser croire. Ça lui faisait une bonne excuse pour s’éloigner en tout cas, et éviter une possible relation d’amitié. Mais peut-être que cette fille voulait des amis ? Si c’était le cas, elle allait sans doute venir lui parler. Et au bout d’un moment, si elle l’invitait pour une sortie en toute amitié par exemple, et bien il allait faire comme avec les autres, refuser. Alors elle finirait aussi par abandonner l’idée de devenir son ami. Du moins, il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 19:35

Le jeune homme prit alors la console et s'assit à côté d'Eienni, puis lui tendit son paquet de chips, comme pour lui en proposer. Bien sûr, adorant manger, Eienni prit le paquet de chips en laissant passé un petit "Merci", piocha une chips et posa le paquet sur ses jambes. Des chips au barbecue, ses préférés. Encore une coïncidence ? Enfin bref. Elle regarda attentivement l'écran de sa console pour voir ce que faisait le garçon. Elle était vraiment impressionnée et contente qu'il réussisse aussi rapidement.

Il se leva et redonna la console à Eienni en disant simplement "- Voilà. Si jamais vous encore besoin d'aide, n'hésitez pas à venir m'en demander." pour repartir s'asseoir après. Il n'avait pas l'air très sociable, ou alors le nouveau gel douche d'Eienni ne lui plaisait pas trop ? Qui sait, il n'avait pas l'air très charmé. Elle le remercia malgré tout en le regardant retourner à son banc. Alors qu'il n'était qu'à la moitié du chemin, Eienni aperçu qu'une mouette lui fit cadeau de ses besoins sur le nez. Elle laissa sortir un légué rire, trouvant que rire du malheur des autres était malpolie. Elle ne réussissa pas malgré tout de ne pas lâcher un petit "Noseshoot.." en chuchotant. Le jeune homme s'assit et s'essuya. Ne voulant pas laissé un blanc comme ça, Eienni remarqua qu'elle ne connaissait même pas le prénom de son "sauveur de boss". Elle rangea la console alors dans son sac, remit quelques mèches de ses cheveux en place avant de se lever et d'avancer vers le jeune homme avec le paquet de chips à la main.

Arrivée devant lui, elle lui tendit gentiment le paquet, afin de lui rendre étant donné qu'il était encore à moitié plein et dit doucement :

"Hm.. C'est quoi.. votre prénom ?"

Etant timide, ses joues ne manquèrent pas de se teinté en rouge. Il faut avouer, le garçon lui faisait aussi un peu d'effet. Mystérieux et froid, mais qui avait l'air gentil et attentionné. Le genre de personnage préféré d'Eienni dans un manga. Mais peut-être qu'elle se trompait, peut-être qu'elle se prendrait encore une recale. Se faire des amis n'était vraiment pas son fort.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 21:19

Finalement, ce qu’Edward ne voulait pas, arriva. La demoiselle s’était levée de son banc pour s’avancer vers lui. Cette même fille qui avait rigolé doucement lorsqu’il s’était reçu l’excrément du volatile sur le nez. Venait-elle se moquer de lui ou elle le trouvait tellement marrant qu’elle voulait en savoir plus sur lui ? Et bien, cela, il allait le savoir très vite. Elle arrivait même avec le paquet de chips à la main, signe qu’elle voulait lui rendre. Du moins, en théorie. Lorsqu’elle arriva devant lui, le noble remarqua qu’elle rougissait de nouveau. Il trouvait cela tellement craquant, mais ne le montra pas, restant impassible jusqu’au bout. Il la vit lui tendre son paquet de chips, alors il le reprit en laissant s’échapper de ses lèvres, un simple « merci ». C’est alors qu’il l’entendit lui demander son prénom. Finalement, ils en étaient arrivés là. Que faire ? Trouver un prétexte pour s’éclipser et ne pas lui répondre ? Non, elle avait l’air adorable, et il n’avait pas envie de lui faire de la peine. Et puis, il pouvait bien révéler son identité sans pour autant devenir ami avec ceux qui la connaissait. Comme les autres universitaires qui le connaissaient. Enfin bref, il regarda sa charmante interlocutrice, mais eu comme un moment d’hésitation, avant de répondre :

- Edward. Edward McFear. Je suis en première année universitaire. Et vous ?

Il ne précisa pas que c’était pour devenir commissaire de police qu’il étudiait ici. Déjà qu’il lui en avait dit plus que ce qu’elle avait demandé. Mais bon, si la jeune fille voulait en savoir plus, elle n’aurait qu’à le questionner. En fonction des questions, il lui répondrait ou pas. Enfin, il y avait 90% de chance qu’il lui réponde en fait. Les 10% c’était plutôt pour les choses vraiment personnelles. Après tout, il la connaissait à peine. Il ne savait rien d’elle. C’est alors qu’il entendit des mouettes criaient dans le ciel. Edward y jeta un œil, puis fut rassuré de voir qu’elles s’éloignaient. Les sales bêtes.

Le jeune homme plongeant sa main dans son paquet de chips, afin d’en sortir deux qu’il amena à ses lèvres pour les manger. Il se demandait ce qui avait bien pu amener la demoiselle à venir au pensionnat Anzu. Peut-être qu’elle habitait déjà sur l’ile ? Oui Edward avait envie d’en savoir plus sur elle… Mais ça n’engageait à rien, n’est-ce pas ? Il avait déjà discuté de la même façon avec ses camarades étudiants. Et puis, il se rendit compte que sa nouvelle connaissance n’avait pas vraiment l’air d’avoir d’ami ici. En tant que gentleman, il ne pouvait pas lui refusé de l’aider en devenant ami avec elle. Mais d’un autre côté, si cela se passait ainsi, il avait peur de la perdre. Quel dilemme… Mais bon, on n’était pas à Londres ou en Angleterre ici, alors peut-être qu’il n’y avait pas de risque finalement ? Il ne savait pas encore quelle décision prendre, mais en entendant, il prit de nouveau la parole, avec la même impassibilité que d’habitude :

- J’apprécie beaucoup les établissements japonais. Surtout les toits en fait. Ça change des écoles occidentales… Il n’y a pas d’endroit aussi calme là-bas.

Dans ses yeux, il y eu une lueur de nostalgie. Il finit par se perdre dans ses pensées, se souvenant malgré lui des années qu’il avait passé avec ses amis dans les écoles différentes écoles londoniennes, tout au long de sa vie. C’est fou comme ça lui manqué, comme ils lui manquaient, tous…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Sam 10 Nov - 23:42

Eienni attendait patiemment la réponse du jeune homme, afin de pouvoir mettre un prénom à ce visage. En espérant ne pas se faire rejeter, évidemment. Ce serait vraiment salop.. Mais bon c'est compréhensible. Il est peut-être froid pour une bonne raison, il veut surement s'isoler dans son coin et ne pas être dérangé. Trop tard, ce qui est fait est fait, elle lui avait demandé son prénom. Elle remit doucement une mèche de cheveux derrière l'une de ses oreilles avant de remonté son regard vers le garçon qui allait lui répondre. "- Edward. Edward McFear. Je suis en première année universitaire. Et vous ?" Edward, donc. Elle pouvait enfin mettre un nom sur ce visage. Eienni trouvait ça jolie. Cella allait bien avec son allure, son comportement. Elle se pencha légèrement avant de répondre.

"Eienni Jones.. Je suis en première année, au lycée.."

Après avoir dit ça, Eienni s'assit à côté d'Edward, sans même penser qu'il n'aimerait peut-être pas. Elle s'en foutait un peu là, elle avait seulement mal aux pieds à rester planter devant lui. Elle avait eu la réponse qu'elle voulait, qu'importe ce qui pouvait se passer maintenant. Malgré ça, le vent commençait à redevenir calme, avec une température parfaite. C'était parfait. Elle n'aurait plus les cheveux dans le visage. D'ailleurs, elle sorti un chouchou de sa veste et s'attacha lentement les cheveux, pendant qu'Edward parlait. "- J'apprécie beaucoup les établissements japonais. Surtout les toits en fait. Ça change des écoles occidentales... Il n'y a pas d'endroit aussi calme là-bas. " Eienni se demanda alors d'où venait-il, étant donné qu'il parlait d'écoles occidentales.. Elle pu en visiter durant son tour du monde avec ses parents. Mais elle n'y étudiait pas, elle avait des cours par correspondance qui étaient bien plus construit que ses cours ici. Elle à connu qu'un seul établissement scolaire, celui où elle était étant petite mais qu'elle quitta à 10 ans.

"Oui, c'est vrai.. Vous ne venez pas d'ici ?" demanda-t-elle.

Question idiote, étant donné que son nom n'avait pas l'air très japonais. Mais Eienni ne savait pas quoi demandé d'autre, et elle déteste être à côté de quelqu'un d'à moitié inconnu durant un silence aussi.. aussi froid que celui-ci.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Dim 11 Nov - 1:41

Ainsi, elle s’appelait Eienni Jones et était en première année de lycée. Elle devait avoir 15 ou 16 ans. Donc elle était plus jeune que le jeune homme. Sauf si elle avait redoublé au moins deux fois. Mais il en doutait, sincèrement. Bref, la demoiselle s’assit ensuite à côté de lui, sans gêne. Elle avait sans doute du prendre les présentations comme une invitation à le rejoindre sur le banc. Bon et bien qu’il en soit ainsi. Pendant qu’il parlait, il avait remarqué que la lycéenne avait sorti un chouchou de sa veste, afin de s’attacher les cheveux. Edward la trouvait aussi mignonne comme ça que lorsqu’elle avait les cheveux détachés… Peut-importe, elle lui demanda ensuite s’il ne venait pas d’ici. Bonne question. Après tout, même s’il était anglais, sa famille aurait pu venir habiter ici. Ils avaient l’argent pour. Posant ses yeux sur ceux de la demoiselle, il répondit :

- En effet. J’arrive tout droit d’Angleterre. De Londres, plus précisément. Je suis ici depuis une semaine… J’ai remarqué que votre prénom est japonais et votre nom anglophone. Vous avez donc deux nationalités ?

Sur ces mots, il continua de manger ce qu’il y avait à l’intérieur de son paquet de chips, pour finalement le finir. Il rangeât le paquet vide dans son sac, puisque depuis, il n’y avait aucune poubelle qui était apparu comme par enchantement sur ce toit. Quoiqu’il en soit, Eienni ne semblait pas trop savoir quoi dire. Elle semblait un peu timide, mais elle s’était tout de même avancée vers lui. Sinon, Edward, que pouvait-il lui dire ? Il s’était tellement renfermé sur soi-même ces derniers temps, qu’il ne trouvait plus quoi dire maintenant. Surtout avec cette peur que sa finisse mal pour les nouveaux amis qu’il pourrait se faire. Du coup, après un long moment de silence, ou un gros blanc, comme dirait certain, l’étudiant abaissa sa tête en signe d’excuse :

- Excusez-moi, je… vous avez des cours cet après-midi ?

Okay… mais ça lui avançait à quoi cette question ? Il ne le savait pas lui-même. Mais bon, si elle n’avait pas cours non plus, ils pourraient très bien aller faire un tour en ville, non ? Dans ce cas-là, cela voudrait dire qu’ils allaient réellement devenir amis. Edward avait vraiment du mal à la rejeter en fait. Après la mort d’Alice, il avait ressenti le besoin de rester seul. Mais au fond de lui, la solitude commençait sérieusement à le peser. Il n’arrivait plus à repousser les autres. Surtout si ces autres-là voulaient se faire des amis mais qu’ils n’y arrivaient pas. Le jeune homme avait l’impression que cette fille était dans ce cas-là. Du coup, juste après sa réponse, il reprit la parole. Il ne laissa même pas le temps à la demoiselle de répondre à sa première question.

- Si ça n’est pas le cas, ça vous direz de venir avec moi en ville ? Je n’ai plus cours aujourd’hui, et je ne compte pas rester sur ce toit jusqu’à ce soir.

Un rendez-vous ? Non, il ne pensait pas du tout à ça. C’était juste une sortie comme ça, pour passer le temps. Et c’était toujours plus sympathique à deux, non ? Mais peut-être qu’Eienni ne pensait pas comme lui ? Elle s’imaginait peut-être qu’il était en train de la draguer ? Enfin bref, pour le moment, le noble attendait une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   Dim 11 Nov - 2:43

Après avoir fini de se recoiffer, elle posa les mains sur ses cuisses et frotta un peu afin de se réchauffer. "Je maudis celui qui a inventé les jupes et puis quelle idée de mettre ça comme uniforme en hiver.." se disait-elle dans sa tête. Eienni était assez frileuse et l'hiver n'était pas sa saison préférée malgré qu'elle appréciée la neige. Enfin, le début, parce qu'après avec la gadoue et tout ça.. Enfin bref. Le jeune la regarda afin de lui répondre "- En effet. J'arrive tout droit d'Angleterre. De Londres, plus précisément. Je suis ici depuis une semaine... J'ai remarqué que votre prénom est japonais et votre nom anglophone. Vous avez donc deux nationalités ?" Anglais ! C'est vrai qu'il avait l'air aussi noble qu'un anglais. Eienni en profita pour remarquer la magnifique couleur de ses yeux : violet. On ne voit pas ça tous les jours. Elle reprit rapidement ses esprits et répondit à Edward.

"Oui ! Ma mère est japonaise et mon père lui est américain, pas anglais..héhé." dit-elle en lui souriant.

Eienni n'avait pas vraiment réfléchit à ce qu'elle disait et s'engueulait à moitié dans sa tête. "Mais pourquoi j'ai lâché ce Héhé ?! Idiote !" On aurait dit qu'elle parlait à un vieil ami qu'elle venait de retrouver. Ce ne serait pas étonner s'il se connaissait déjà par pur hasard.. Eienni a fait beaucoup d'aller et de retour en Angleterre avec ses parents. Londres est d'ailleurs une ville magnifique.

Après un long blanc, Edward reprit la parole. "- Excusez-moi, je... vous avez des cours cet après-midi ? " Eienni comptait lui répondre, mais il fût plus rapide qu'elle et rajouta "- Si ça n'est pas le cas, ça vous direz de venir avec moi en ville ? Je n'ai plus cours aujourd'hui et je ne compte pas rester sur ce toit jusqu'à ce soir. " Une invitation ? Peu importe, Eienni voulait juste s'amusait avec quelqu'un, alors, pourquoi pas ? Elle lui souriait en lui répondant :

"Non je n'ai pas cours.. enfin si, mais je ne compte pas y aller. Je suis en avance sur leurs programmes. Puis je n'ai pas les meilleurs camarades de classe.. Donc.. pourquoi pas ! Vous permettez que j'aille d'abord chercher une veste un peu plus.. chaude ? Je serais rapide."

Eienni se leva doucement. "Rougis pas, rougis paaaaas ! Puis c'est pas un rendez-vous, tu t'en fouus !" Se disait-elle. Elle rougissait très rapidement, même s'il n'y avait pas de raison valable. Elle prit son sac et se tourna vers Edward en lui souriant. Se serait-elle fait son premier ami ?

[FINIT]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de solitude ? [privé : Eienni J. Jones] -Finit-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forum privé.
» vente privée MAKE UP FOR EVER 2009
» questions sur la prématernelle et les garderies privées
» Gaderie privée
» RSG syndiquées/RSG privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le toit-