Partagez | 
 

 Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Fujihara

avatar

☆ Messages : 8
☆ Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   Mar 27 Nov - 18:01

    Bip bip bip bip bip bip bip ~

    Premier reflex du matin... C'est à dire un coup de poing dessus pour juste appuyer sur un petit bouton. Un grand geste pour une petite chose. Aaron devait quitter son lit et le pays des rêves, là où il revivait des moments joyeux avec sa mère et son père, même si en se réveillant, un goût amère apparaît dans sa bouche, un sentiment de solitude, tout pour commencer une mauvaise journée. Il quitta donc le lit pour aller prendre une douche tiède, il varie le sens de la poignet pour mettre de l'eau froide et de l'eau chaude, question de se réveiller. Il prit son sac à dos, une tartine de Nutela préparé par la dame qui devait le surveiller avant d'entrer dans l'établissement... Encore surveillé.. Il détestait ça.

    Après tout ça, ils prirent la voiture pour se diriger au niveau de la grille, il sortit de la voiture tout en la saluant, elle le regarda jusqu'à ce qu'il disparaisse dans la foule des étudiants.. Des pneus qui crissent et il sourit enfin, elle n'était plus derrière son dos pour qu'il prenne soin de lui. Aaron alla donc chercher le numéro de sa classe à l'accueil, pour éviter d'être en retard le premier jour quand même. L'idée de retourner à nouveau sur une chaise ne l'enchantait pas vraiment, comme tout les camarades de sa classe au final..

    Dans la classe, le blondinet se mit là où le professeur lui avait dit de se mettre, vers le troisième rang, à côté d'une fille et d'un garçon plutôt banal. Il regardait souvent la pendule qui était accroché au dessus du tableau pour regarder l'aiguille tourner.. Tourner.. Tourner.. C'était comme compter l'infini, en gros, on ne voit jamais la fin.

    L'idée de rester ici tout la journée ne lui plaisait alors vraiment, c'est alors qu'il leva la main pour prendre la parole, et demander à la prof' de le laisser aller à l'infirmerie, qu'il se sentait pas bien. Elle demanda quand même si il avait besoin d'être accompagné, mais il refusa en souriant. Une fois dans les couloirs, il attrape le noeud de sa cravate pour tirer dessus et la retirer. Il sortit sa chemise de son pantalon et se dirigea donc vers l'infirmerie.. Une fois là-bas, il explique son problème à l'infirmière qu'il lui dit d'aller se reposer sur un lit.. Il y avait à peu près trois lits.. Deux côtes à côtes, et l'autre en face.. Le blond s'allongea sur un lit tout en regardant le plafond, assez fier de lui.. Discrètement, il prit ses écouteurs pour lancer de la musique et attendre..

    "C'est pas si mal au final."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Destiny Cambell

avatar

☆ Messages : 86
☆ Date d'inscription : 04/11/2012
☆ Localisation : Pourquoi faire?

MessageSujet: Re: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   Ven 30 Nov - 20:55

HAHA. L'infirmerie ou comment simuler.


Tristam - Follow me. ( https://www.youtube.com/watch?v=EZ9SOwOkC6Y )

Tu te retournas dans ton lit, bras & jambes entourés autour de ton traversin et plongé dans des rêveries. Ton visage exprimait pour la seule occasion une innocence et une tranquillité mentale. Comme tu t'étais couchée très tard, tu ratas les deux cours de la matinée. Avant de te coucher, tu adressas une douce pensée à ton garde du corps qui passa la nuit à te courir après, toujours dans sa discrétion absolue. Au départ, tu devais juste passer une bonne soirée au calme en dehors du pensionnat mais cet idiot de garde te prit par l'épaule avant de te dire de retourner au pensionnat. Je pense qu'il a abandonné l'idée d'être discret, car il ne l'était pas. Il a hurlé plus d'une fois ton prénom dans la foulée sans que tu ne juges nécessaire de répondre. Le pauvre, quand même, il tentait de faire simplement son boulot.

Tu dormais paisiblement depuis trois heures du matin. Avec rêves au début, mais tu finissais par te réveiller et ton rêve se finissait là. Ou des bouts de cauchemar mélangés à une douce mélancolie. En bref, tes nuits sont bien étranges. La porte de ta chambre s'ouvrit. Bizarre, je me rappelle très bien te l'avoir vu la fermer à double-tour. Sait-on jamais si il y a des gens qui s'amusent à entrer dans les chambres. Ah, tiens, qui voilà. C'est ton petit toutou. Il ferma la porte pour se placer de dos au lit qui se trouve en face du tien. Avalant sa salive nerveusement, Il te regardait avec hésitation. Il s'avança d'un demi pas, tendit le bras avec détermination pour reculer ses doigts qui étaient tendus. Il tremblait. Tu te retournas d'un coups, ce qui lui fit peur et reculer. Il t'observa, tout en essayant de ne pas respirer bruyamment. Ton visage, toujours aussi calme qu'avant son arrivée respirait lentement avec un peu de bruit. Tes joues un peu rouges, ton corps couvert d'une culotte et d'un t-shirt trop grand, le toutou rougit jusqu'au oreilles regardant ton bassin. Arg, quel pervers. Il avala une deuxième fois sa salive et avec tout son courage, osa te toucher l'épaule et la secouer avec précaution. "Mmmh..." Tu secouas ta main de son emplacement initial sans ouvrir les yeux et bougeas légèrement pour être sur le dos. Il enleva sa main. Pour la remettre et secouer plus fort mais toujours avec douceur pour ne pas que tu sois brute à ton réveil. Il se demanda pourquoi il avait accepté de faire ce boulot.

-L... Lucia. Debout. Dit-il en prenant une voix qui trahissait son manque de confiance.

-Mmmh...?

Tu secouas la tête, toujours les yeux fermés. Un morceau du traversin se bloqua entre tes cuisses, ce qui fit détourner le regard du toutou. Et c'est à ce moment que tu ouvris un oeil, à cause d'un soleil rare. Pour cause, l'hiver entre dans sa phase la plus froide. Plissant un peu les yeux pour te rassurer que tu hallucinais, tu fronças les sourcils. Est-ce vraiment lui ou ton esprit te joue des tours? Tu te redressas, t'appuyant sur tes coudes en plissant encore les yeux. Tu les frottas, un par un et doucement chacun pour bien vérifier. Mais rien. Le même idiot en face de toi, se tenant sans stature ni pose, droit et d'un regard hésitant, il t'observait. En rythme, tes sourcils se levèrent pour exprimer un étonnement. Tu ne pris même pas le peine de te vêtir quand tu te levas. Le fait d'être un peu dénudée devant quelqu'un d'autre ne te gênait pas le moins du monde. Tu pris son poignet. Il tenta de s'enlever de ta force mais en vain. Décidée de lui en faire voir de toutes les couleurs aujourd'hui, tu lâchas son poignet voilement après l'avoir serré de toute puissance. Tu te retournas pour te pencher et saisir le bort du caisson qui se trouvait sous ton lit. Les cheveux détachés et étalés sur ton dos, tu en remis une petite poignet derrière ton oreille. Le toutou se mordit la lèvre inférieur, s'empêchant de céder à la tentation de toucher ton corps si attirant. Et toi, tu souris perversement car tu savais ce qu'il se tramait dans ton dos. Tu pris une nouvelle tenue. Une petite jupe noire plissé et où les plis se formaient, des traits blancs logeaient. Une chemise blanche avec un petit manteau, mais vraiment pas long noir. Tu pris tes plus beaux sous-vêtements pour faire exprès de faire tomber la culotte sur les pieds du toutou quand tu te relevas.

-Oh, Oups. Dis-tu, tentant d'imiter l'accent français. Jé soui so much désolée.

Tu te penchas vers ses pieds, prenant du bout des doigts ta petite culotte. Tu gigotas légèrement pour faire comme si tu étais gênée. Tu posas ta main libre sur ta joue, prenant un air terriblement impuissante. Toujours ce sourire pervers et sadique mélangé à de la satisfaction impuissante. Le toutou avala encore sa salive. Tu sus à l'instant ce que tu allais faire de ta journée. Haha. Pas question d'aller en cours. Affaires bien en main, tu te retournas pour prendre un petit sac en croix pour y foutre tes vêtements pliés et rangés. Pendant ce temps, le toutou avança sa main dangereusement sur ta fesse. Cette peau si douce et si lisse, tel un petit bébé lui donnait incroyablement envie. Quand il la posa, tu fermas les yeux pour que ton visage se torde en un sourire horriblement satisfait. Il l'enleva de suite, rouge et totalement gêné de la situation. Tu te retournas, d'un air étonnée avec la bouche ouverte. Tu t'approchas et il gémit de peur. Fais-tu donc si peur? Tu posas tes deux mains sur ton torse et le regardas, prenant ton air le plus mignon. Tu lui murmuras des choses salaces dans l'oreille et il glissa lentement et avec hésitation ses mains jusqu'à ta culotte. Et tu posas tes lèvres sur les siennes, lui arrachant un baiser langoureux en passant ta main dans son pantalon pour tâter son engin devenant peu à peu dur. Mais au moment où il pensait vraiment pouvoir te faire ce qu'il voulait, tu enfonças tes ongles dedans et mordit sa langue. Tu lâchas sa langue mais pas tes doigts.

- Tu penses pouvoir me toucher sans problème? Would you have forget who I am?

D'un air sadique, tu ajoutas à ta somptueuse phrase un petit sourire ironique. Tu lâchas un rire tellement expressif qu'il tenta de rire lui aussi mais tu le stoppas d'un coups. Il ferma les yeux, comme pour recevoir sa peine en silence et souffrir un peu moins. Tu te reculas en enlevant ta main avec dégoût pour lui donner un grand coup dans ses petits bijoux de famille. Il poussa un cri, se laissant tomber sur le lit, tenant ses bijoux avec le plus grand soin. Rigolant, tu te retournas en un quart de seconde pour prendre ton sac ainsi que sa clé et la tienne. Tu filas hors de la chambre en pouffant de rire. Que tu t'aimes, nous savons. Tu courais en petite culotte à dentelle à travers le pensionnat. Peu de temps après, le petit toutou accouera. Toujours endolori par le coup, il ne courrait pas avec son maximum. Il tenta de te piéger plus d'une fois en te coinçant entre deux couloirs mais il en faut plus pour te piéger. Au première étage, tu sautas par la fenêtre. Tu courras dans la jardin, sur le béton froid et douloureux. Quelques élèves furent étonnés de te voir. On s'en fout, tu n'y prêtes même pas attention. Tu courras dans la pensionnat à la recherche d'un endroit où se cacher. Bibliothèque? Trop simple. Sale de cours? Pas dans de bonnes conditions. Ta chambre? HAHA. L'infirmer... OUI! Tu te remis en marche. Direction l'infirmerie.

Tu fermas la porte soigneusement en rigolant. L'infirmière s'était absentée et personne ne semblait en vue. Tant mieux. Tu te changeas sans aucune appréhension que quelqu'un entre. Tes fines jambes jouaient avec les rayons du soleil encore présent. Après t'être habillée, tu cachas ton sac sous un lit. Et c'est là que tu remarquas un garçon aux cheveux blonds scintillant.

-C'est pas si mal au final.

Il parle tout seul. Tu souris pour te moquer de lui.

_________________
Spoiler:
 


« Tu voudrais mettre la pression, faire monter la tension, tu t´sens prête pour le clash ce soir. Tu aimes critiquer à tout va, mais Girl regarde-toi si tu ne fais pas mieux tais-toi. Mais ta vanité te perdra. » Nuttea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fujihara

avatar

☆ Messages : 8
☆ Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   Mar 4 Déc - 20:38

    Bounce bounce bounce bounce ! ( Thème : https://www.youtube.com/watch?v=1yvic9sAg64 ) ~

    C'était bien la musique qu'avait Aaron dans les oreilles tout en revassant. Il était maintenant entrer dans sa bulle pour que personne ne le dérange, même pas l'infirmière, qui bizarrement c'était absentée pour quelque temps avait-elle dit quand il est entrée. En tout cas, il avait toute l'après-midi devant lui, car le soir, il devra rejoindre sa chambre qu'on lui a passé pour y passer la nuit.. Il avait connu des internats dans sa courte vie, il aimait bien cette expérience, surtout quand c'était avec des filles ou garçons mignons. Et ouais, Aaron est bisexuel.

    Alors que la musique continuait de faire battre son coeur au même rythme que la mélodie, il sortit son portable pour regarder quelques photos de Suki pour avoir un grand sourire pervers et sadique sur le visage. Ah.. C'était son premier jour ici et elle lui manquait déjà, il espérait déjà la revoir dans les couloirs du lycée pour lui sauter dessus et lui faire quelques tortures. Il passait du bon temps avec elle.. Mais rien de pervers hein ! Non non ! Des câlins, des beusous baveux, et parfois quelques pinces aux fesses pour l'embêter et surtout pour éloigner les autres garçons d'elle. Il voulait la préserver juste pour lui, même si ce n'était pas sa petite amie, c'était sa possession.. C'était sa seule "amie" qui pouvait le comprendre, lui et ses problèmes et son passé.

    Grincement porte, quelques pas, bruit de sac heurtant le sol. C'était l'infirmière ! Il se leva d'un coup pour la regarder mais ! ... Non.. C'était juste une gamine, une élève plus jeune qu'Aaron en tout cas. Le blondinet regarde la brunette de haut en bas, mais vraiment comme un scan quoi, il inspectait chaque recoin de ce corps frêle et fragile, tout en gardant un regard arrogant et sans compassion.. Comment dire.. Sans montrer de sentiment quoi. Bref, passons. Il rangea son portable et retira ses écouteurs, autant s'occuper en parlant avec elle au final.

    "Yo, p'tite tête. Vu ta tête, je doute que tu sois malade ou un truc du genre. Ca me dérange pas que tu viennes squatter ici, mais si tu fais le bordel, je serais obliger de te dégager en te mettant un coup de pied au cul, je suis venu ici pour me détendre, pas pour me prendre la tête."

    Il s'assit doucement sur le rebord du lit pour se mettre en face de la jeune fille. Il prit son sac à dos qui était au pied du lit pour commencer à l'ouvrir et sortir un paquet de gâteau au chocolat, et un paquet de chips.. Aaron adorait garder de la nourriture dans son sac au cas où c'est la fin du monde pour survivre... Ou plutôt.. C'est surtout pour survivre en classe si son ventre criait famine.. Bon ! J'avoue que parfois, il n'achetait pas la nourriture, il préférait la voler, ou encore racketter un plus jeune pour avoir sa nourriture, son goûter, mais c'est pas très grave ! C'était pour la bonne cause. D'humeur assez joyeuse car c'est son premier jour, il va être gentil. Il tend le paquet de gâteau à la jeune fille tout en esquissant un léger sourire pervers et sadomasochiste, il hocha la tête pour lui dire qu'elle pouvait se servir.

    "Tu peux en prendre si tu veux, ou tu préfères peut-être les chips ? Je suis de bonne humeur, car en temps normal, je t'aurai rien passé, c'est pas mon genre.""

    Il déposa les paquets pour qu'elle puisse les atteindre.. Cette fille était louche, tout comme lui.. Elle avait le même genre de sourire que lui, en gros, un sourire moqueur, arrogant, provocateur. Le jeune homme savait très bien qu'il allait pouvoir s'amuser avec elle, mais beaucoup. Il connait les gens frustrés comme lui, et elle avait l'air d'avoir besoin d'ami, tout comme lui. Quand on est seul, on aime bien faire souffrir les gens, il le savait très bien pour sa part...

    ~ Devenons amis ? ~ (C'est une pensée de moi, Arnaud, pas de Aaron. C'est pour conclure le RP quoi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Destiny Cambell

avatar

☆ Messages : 86
☆ Date d'inscription : 04/11/2012
☆ Localisation : Pourquoi faire?

MessageSujet: Re: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   Ven 7 Déc - 22:18

Oh, c'est gentil de penser à ma personne.


Skrillex - No mercy, only violence. ( https://www.youtube.com/watch?v=_99MMG0Kr_0 )

Il t'observe telle une marchandise. Tu es bien sûr plus que ça. Tu es un diamant, une perle rare et qui est en liberté conditionné à cause du toutou. Le regard qu'il t'accordait ne te plaisais pas forcément. Mais l'idée de te battre ou rien que charrier te fit soupirer. À force de courir dans tous les sens en riant de plein coeur, ta barre d'énergie est descendu en flèche. Tans pis, il prendra un temps avant de te retrouver de toute manière. Et puis, que fera-t-il si c'est le cas? Oh, te punir en appelant ta petite usurpatrice de mère? Ouh, tu as peur.

L'inconnu aux cheveux blonds rangea son téléphone ainsi que ses écouteurs pour s'asseoir sur le lit et t'adresser la parole.

-Yo, p'tite tête. Vu ta tête, je doute que tu sois malade ou un truc du genre. Ca me dérange pas que tu viennes squatter ici, mais si tu fais le bordel, je serais obliger de te dégager en te mettant un coup de pied au cul, je suis venu ici pour me détendre, pas pour me prendre la tête.

Levant tes sourcils, tu penchas la tête par la même occasion. Petite tête? Douter de ma maladie? Dérangeur qu'il squatte en lui? Coup de pied? prendre ta tête? Euh, le blondinet ne sait pas ce qu'il dit! Le regardant avec un air "Sais-tu ce que tu dis, mon gars", un sourire tordu d'ironie et de moquerie apparut sur ton visage. Ah oui, encore un Japonais. Vue sa tête, il ne doit pas avoir dix-huit de moyenne partout. Alors, l'anglais... Soupirant, tu te frottas la tête.

-Eum. Tu savoir parler un maximum d'English? 'Cause je ne parle beaucoup pas Japonese!

Sans qu'il ne te réponde, il s'assit sur le rebord du lit sur lequel il se trouvait et se retourna pour prendre un sac. Rempli de nourritures. Tu fronças les sourcils en regardant son paquet de gâteaux. Trouvant son sourire splendidement jolie, tu souris de la même manière que lui. Tans pis si tu ne le comprends pas et vice versa, tu as de quoi tenir quelques heures de plus avec le toutou derrière toi. Tu ouvris le paquet et sentit l'odeur de ces gâteaux. Ooh, ça sent booon. Relevant la tête du paquet, tu lanças un grand sourire radieux au blond pour le remercier. Au bout de quatre rencontres, enfin quelqu'un de poli. Que tu aimes ça, Lucia.

-Tu peux en prendre si tu veux, ou tu préfères peut-être les chips ? Je suis de bonne humeur, car en temps normal, je t'aurai rien passé, c'est pas mon genre.

Euh... Tu fis un tête qui montrait ton incompréhension. Faire des chips? Etre de bonne humeur car c'est pas son genre et qu'il fait un bon temps? Euuuh... Frottant ta nuque, tu secouas ta main de gauche à droite pour exprimer ton manque de pratique en Japonais. C'est dans ce genre de situation que tu regrettes les cours séchés.

-Merci de ta gentil mais, eum, ne croire pas que je rendre beaucoup! My personne n'est pas de ce genre. Dis-tu, ajoutant à cette phrase prononcé avec efforts un sourire à peu près naturel mais toujours la pointe d'ironie et de satisfaction.

Tu t'appuyas sur le bureau de l'infirmière et tu pris un gâteau pour le fourrer dans ta bouche et pousser un petit bruit qui en dit long sur ton appétit.

Tout en continuant de manger, tu fis mine d'ignorer son regard interrogateur avec quelque chose au fond que tu ne comprends pas.

_________________
Spoiler:
 


« Tu voudrais mettre la pression, faire monter la tension, tu t´sens prête pour le clash ce soir. Tu aimes critiquer à tout va, mais Girl regarde-toi si tu ne fais pas mieux tais-toi. Mais ta vanité te perdra. » Nuttea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Fujihara

avatar

☆ Messages : 8
☆ Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   Mer 12 Déc - 18:17

    Toujours avec un petit sourire sadique sur les lèvres, Aaron ne lachait toujours pas le jeune fille des yeux.. Jusqu'au moment où elle parla.. Mais WTF ? C'était quoi cette langue, elle n'était pas japonaise, c'est pas possible.. Une seconde après l'avoir entendu parler, il se frappa le front avec la paume de sa main tout en ricanant. Il était dans une belle mayrde, il avait juste les bases en anglais, rien d'autre.. Il ne pouvait pas vraiment tenir une conversation avec les acquis qu'il avait c'était impossible, mais il remarqua, que c'était pas forcément grave vu qu'elle parle un peu Japonais.

    "Ah... Euh.. Ouai.. Ouai.. Ouai.. You speak english.. So.. I have very bad english, sorry. Mais, je peux te comprendre je crois.. Enfin, je sais pas si toi tu me comprends."

    Aaron quitta doucement le lit pour aller ouvrir la porte de l'infirmerie et regarder si quelqu'un aller arriver.. Bon, il y avait personne dehors et c'était tant mieux.. Il referma la porte tout en souriant et posa son regard sur la jeune fille qui était plus petite que lui.. Doucement, il passa sa main dans ses cheveux blonds pour se recoiffer tout en la regardant avec le même sourire sadique, mais avant ça, il faut manger ! Donc il prit le paquet de chips et glissa sa main dans le sac pour en prendre deux et les manger d'un seul coup, en évitant de s'étouffer. Il toussa un peu en cherchant ses mots et retourna à son anglais miteux.

    "So... Hi.. My name is .. Aaron. And you ? Tu es en quelle classe, et pourquoi tu viens ici alors que tu n'es pas malade ? Bon.. Moi c'est parce que c'est mon premier jour, et j'ai horreur des cours, et surtout que je commençais à m'endormir.. Le prof is ... Idiot ! Il disait des choses complètement incompréhensible, et puis, j'ai pas besoin d'être ici, je serais très bien dehors.. Enfin.. Si la famille d'accueil me laissait me démerder au moins.. Tseuh."

    Sur le coup, il en avait dit un peu trop sur lui, elle pouvait donc comprendre qu'il n'avait pas vraiment de famille vu qu'il était hébergé ailleurs que dans la demeure familiale. Bon, bien sûr qu'il allait dormir au pensionnat, mais il n'avait pas encore reçu le numéro de sa chambre, il se demandait bien avec qui il allait tomber, peut-être la fille devant lui qui paraissait plutôt jeune par rapport à lui.. Et puis, ses yeux.. Aaron aimait ses yeux, il connaissait ce regard remplit de solitude.. Il commençait à l'apprécier juste pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Destiny Cambell

avatar

☆ Messages : 86
☆ Date d'inscription : 04/11/2012
☆ Localisation : Pourquoi faire?

MessageSujet: Re: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   Jeu 13 Déc - 19:08

Oh god, why?


Darius - Dans tes yeux.( https://www.youtube.com/watch?v=xeH4nb7r3Is )

Tu l'observais, lui et son sourire semblable au tien. Oh god, why? Ne me dis pas, Dieu, qu'il y a quelqu'un comme toi dans ce pensionnat? Impossible, t'es unique, t'es le signe du Destin. Destiny n'est pas ton deuxième prénom pour rien, n'est-ce pas?

Tu éclatas de rire quand il te regarda avec un air ébahi. Il devait te prendre une... folle? Un sourire jusqu'aux oreilles, sa réaction te plaisait. Pas forcément car, dans un sens, il te ressemblait mais car tu ne t'attendais pas à une telle réaction. Ah oui mais toi, tu penses que tout le monde est censée te comprendre dès le premier. Bouarf. On peut pas t'en vouloir. Tu es comme tu es, un point c'est tout.

-Ah... Euh.. Ouai.. Ouai.. Ouai.. You speak english.. So.. I have very bad english, sorry. Mais, je peux te comprendre je crois.. Enfin, je sais pas si toi tu me comprends.

Levant à nouveau tes sourcils par incompréhension, un sourire sarcastique remplaça l'autre. Tu te grattas la joue. Tes ongles si jolis contre ta joue te fit frémir. Tu te mordis la lèvre pour stopper ta futur pulsion. Est-ce vraiment légal de s'aimer autant? D'être surtout aussi attirante? Dommage que tu ne sois pas schizophrène, ton plaisir serait encore plus jouissif.

-So... Hi.. My name is .. Aaron. And you ? Tu es en quelle classe, et pourquoi tu viens ici alors que tu n'es pas malade ? Bon.. Moi c'est parce que c'est mon premier jour, et j'ai horreur des cours, et surtout que je commençais à m'endormir.. Le prof is ... Idiot ! Il disait des choses complètement incompréhensible, et puis, j'ai pas besoin d'être ici, je serais très bien dehors.. Enfin.. Si la famille d'accueil me laissait me démerder au moins.. Tseuh.

Tu hochas la tête. Tu compris à peu près ce qu'il te dit. Il s'appelle donc Aaron. Il te pose des questions sur ta venue à l'infirmerie, tu crois. C'est son... eum... dernier jour? Oh, dommage pour lui. Lui qui vient à peine de rencontrer la fille parfaite. Hahaha! Nan, je blague voyons, un peu de modestie, t'es juste la septième merveille du monde. Ok, ok, je sortirai.

Il semble qu'il est autant horreur des cours que toi. Tant mieux, il pourra compatir à ta peine. Le prof est stupide? Duquel parle-t-il? Bouarf, de toute manière ils sont tous pareils.
Oh! Il me semble que lui aussi est dans une famille d'acceuil. Un autre point commun. Le hasard fait bien les choses, quelques fois.

-Ow... mwa aussi être dans une famille acceuil. Tu pris la peine de réfléchir à la manière dont tu allais dire ta phrase. En quelque sort, le famille n'en être pas one but for me.. eum... not the real family! 'Cause it's ma real mother. This bitch... eum. Oh, sorry, jé dois apprendre à meilleur parler ton langue. I'm sorry.

Tu lui souris avec ironie. Tu ne pensais pas que tu allais déballer ainsi un détail aussi important de ta vie. Tu te pinças comme punition et remis une mèche derrière ton oreille. Tu toussas quand tu entendis un pas. Tu t'arrêtas de bouger, de tenter d'articuler des mots japonais, de boire et tout. Tu levas la main vers Aaron pour qu'l se taise. Il se tut. Un pas. Deux pas. Trois pas.

Tu te levas silencieusement et avec rapidité pour prendre Aaron du bras et le jeter sur le lit. Il répliqua quelque chose que tu ne comprends pas. Tans pis, pas le temps de toute façon. Tu rangeas son sac dans une armoire au fond à une vitesse record pour ensuite te mettre sous la couette avec Aaron. Il fit des gros yeux en te regardant. Tu mis tes deux majeurs devant ta bouche et la sienne pour lui dire qu'il se taise. « S'il te plait, silence. » Susurra-tu dans son oreille, dans un seul souffle.La porte s'ouvrit et des chaussures se firent entendre. Tu ne bougeas pas, lui non plus. Tu te collas un peu à lui pour que leurs deux corps n'en paraissent qu'un aux yeux de celui qui pourrait ouvrir les rideaux. Tu avalas ta salive et retint ta respiration. Tu serras le drap dans tes petits doigts en serrant les dents. Tu fermas les yeux. Les pas bougèrent pendant environ une bonne minute à la recherche de quelqu'un, c'était sûre. Tu ouvris un oeil pour regarder Aaron. Il semblait, eum, quand même... dérangé? Le fait d'avoir une aussi belle sur lui, collé à sa personne, presque accessible le gêne? Après tout, tu t'en fiches un peu.

La personne aux chaussures bruyantes soupira. Elle sortit par la suite. Tu attendis quelques minutes pour bouger à ton tour. Tu lâchas un soupir de soulagement et ouvrit les yeux pour regarder Aaron. Tu lui souris avec joie.

-Thanks, Aaron. Je suis Lucia. Dis-tu, quand même assez fière d'une phrase sans une faute de prononciation.

_________________
Spoiler:
 


« Tu voudrais mettre la pression, faire monter la tension, tu t´sens prête pour le clash ce soir. Tu aimes critiquer à tout va, mais Girl regarde-toi si tu ne fais pas mieux tais-toi. Mais ta vanité te perdra. » Nuttea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuyons les cours ! ~ [ PV : Lucia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Infirmerie-