Partagez | 
 

 Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Mer 21 Nov - 20:30

Par chance, la demoiselle n’avait pas de colocataire et avait accepté qu’Edward vienne aménager dans sa chambre. Une fois arrivé aux dortoirs, Eienni donna le numéro de sa chambre, qui était la B05. Quant au jeune homme, il répondit qu’il allait faire ses affaires de ce pas et qu’il la rejoindrait ensuite. Les deux jeunes gens se séparèrent ensuite pour se rendre à leur destination respectives. Peu de temps après, le noble arriva devant la porte de sa chambre, qu’il ouvrit. Une fois rentré, il ferma derrière lui, allumant la lumière pour regarder tout ce qu’il avait à prendre. Il se mit à soupirer lorsqu’il se rappela qu’il était venu ici avec quatre gros sacs : ses vêtements, ses mangas, ses consoles de jeux et d’autres trucs comme des figurines et des posters. Cela lui prit une bonne demi-heure pour tout ranger dans ses sacs, ses gros sacs… En fait, c’était pratiquement un déménagement qu’il avait fait de chez lui à ici. Car il ne savait pas quand il allait revenir à Londres. Peut-être dans quelques mois, dans un an, voire deux ou plus. Ou même jamais ? Ses blessures étaient encore trop récentes pour qu’il le sache. Quoiqu’il en soit, avant de quitter définitivement cette chambre, il fit un tour à l’intérieur afin de vérifier qu’il n’avait rien oublié. Une fois cela fait, il se tourna vers ses sacs. Il ne voulait faire qu’un seul voyage alors ça allait être dur pour tous les amener en même temps…. Mais il allait y arriver ! Il mit donc un sac sur le dos, un autre accroché devant lui et les deux autres il les porta avec ses mains. C’était lourd, à cause de tout ce qu’il y avait dedans, mais il redoubla d’effort et sortie de la chambre.

Fermant la porte derrière lui, il commença à s’aventurer dans les couloirs, lentement et difficilement, jusqu’à ce qu’il tombe nez à nez avec une surveillante. Cette dernière lui demanda ce qu’il fabriquait avec tous ces sacs. Edward lui répondit la vérité, qu’il allait dans la chambre B05 pour y aménager car une amie qu’il s’était fait, avait accepté qu’ils partagent la chambre. Voyant qu’il avait beaucoup de peine avec toutes ses affaires, l’employé du pensionnat proposa de l’aider à porter deux sacs. Le noble refusa, comme tout bon gentleman aurait fait, mais la jeune femme insista tout en lui prenant les deux sacs qu’il portait avec ses mains. Elle en mit un sur son dos et l’autre elle le portait dans ses bras. Pour plaisanter, elle lui demanda combien de lingot d’or il possédait. Il lui énonça donc tout ce qu’il avait dans ses sacs, ce qui fit rire la demoiselle. Finalement, ils arrivèrent à destination. La surveillante posa les sacs à côté de la porte et souhaita une bonne nuit au noble, en lui demandant de ne pas faire de bêtise. Il comprit où elle voulait en venir, alors il la rassura qu’il n’y avait rien entre lui et son amie. Du moins, pour le moment, mais il ne rajouta pas cela à ses paroles. Bref, il frappa à la porte, et attendit qu’Eienni lui ouvre.

Lorsqu’elle ouvrit, il s’excusa d’avoir été aussi long, puis il fit rentrer tous ses sacs dans la chambre, avant de refermer la porte derrière. La jeune fille pouvait voir qu’il transpirait un peu. Mais ça c’était à cause du transport de toutes ses affaires. Par la suite, il examina la pièce, reconnaissant un aménagement féminin, mais pas dans toute la pièce. Il y avait plein de peluche sur un lit, dont celle que la lycéenne avait gagné à la salle d’arcade. Il pouvait aussi voir plusieurs autres choses qui montraient que la personne était otaku. Puis, il amena ses affaires dans un coin, en attendant de tout installer. Il ne savait pas trop où il pourrait mettre ce qui lui appartenait, alors il préférait que son amie le lui dise tout d’abord. Après tout, il était un peu comme un intrus. Il sortit son téléphone portable de sa poche pour jeter un rapide coup d’œil à l’heure, avant de déclarer :

- Je ne voudrai pas m’imposer, alors dis-moi où je peux mettre mes affaires et je le ferai.

Soudainement, il se rendit compte d’une chose. Une photo était à terre et plastifier. Elle lui appartenait et avait dû tomber d’une poche de son sac qu’il avait mal fermé. Dessus, il y avait ses anciens amis, ceux qui étaient tous dans l’au-delà aujourd’hui. Il se pencha donc pour ramasser la photo, la regardant un petit moment d’un air nostalgique et triste. Serrant légèrement le poing de la main qui ne tenait pas la photo, il alla ensuite ranger la photo, sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Jeu 22 Nov - 22:24

    Eienni entra dans sa chambre et regarda le bordel qu'elle avait laissé ce midi en prenant sa veste. "Mon dieu" dit-elle à haute voix. Elle ferma la porte derrière elle, laissant tombé un poster qui était accroché à celle-ci. Bien sûr, elle se rebaissa afin de le ramasser pour le remettre. Après ça, elle se dirigea vers le deuxième lit, qu'y allait maintenant être occupé par Edward, pour enlever toute les peluches qui étaient dessus. Elle ne savait pas ou les poser alors elle les mit sous son lit. C'est dommage, elles sont mignonnes. Mais elle se disait qu'elle trouverait une place plus tard. Ensuite, elle enleva les figurines qui étaient sur la deuxième commode qui ne lui servait pas. Elle les posa sur une étagère au-dessus de sa commode. Eienni n'était pas vraiment ordonné, tant que ça ne la dérangeait pas dans ce qu'elle faisait, elle ne voyait pas l'intérêt de le ranger.

    Elle regarda tout autour d'elle pour voir si tout était correct pour l'arrivée d'Edward. Effectivement, tout était bien rangé à part ses peluches sous son lit qui pouvait faire un peu peur. Voyant qu'elle n'avait plus rien à faire, elle sauta sur son lit et alluma la télé. Regarder la télé était l'une de ses occupations favorite après dormir et manger. D'ailleurs, en parlant de nourriture, elle avait un placard entier remplit de paquet de pocky et de gâteaux en tout genre. Elle trouvait la nourriture de la cantine vraiment dégoutante, alors lorsqu'elle sort dehors elle en profite pour remplir son mini garde manger. Les pocky, c'est vraiment l'une des seules choses qui lui manquait lorsqu'elle était en voyage. Elle a toujours un paquet avec elle, que ce soit dans la main, dans le sac ou dans la bouche, elle ne quitte jamais ses pockys.

    Alors qu'elle allait s'allonger sur son lit, elle entendit toquer à sa porte. C'était surement son nouveau colocataire ! Alors, elle se dirigea vers la porte et l'ouvrit, laissant entré Edward. Il portait de gros sacs qui étaient surement lourd ! Il les posa dans un coin de la pièce avant de demander à Eienni quelque chose. "- Je ne voudrais pas m'imposer, alors dis-moi où je peux mettre mes affaires et je le ferai. " Elle regarda la chambre encore une fois, ayant un peu une mémoire de poisson rouge, elle oublie rapidement des choses sans importances pour elle.

    "Oh hem.. fait comme chez toi.. Tu as la commode juste en face là et, des petites étagères. Si tu as besoin de plus de place dis-le-moi eh." dit-elle en lui souriant.

    Sa chambre était assez grande, alors de la place, il n'y en manquait pas vraiment. Mais Eienni stockait des choses plus ou moins inutiles donc bon. Ensuite, elle retourna sur son lit, pour continuer de regarder la télé. Un de ses nombreux animes préféré allait commencé, alors elle ne voulait pas rater ça. Mais avant le générique elle regarda Edward qui rangeait quelque chose dans son sac. Elle ne savait pas trop quoi dire, alors elle sortit quelque chose qui lui passait par la tête.

    "Si tu as faim, j'ai des gâteaux."

    Certes, elle aurait pu trouver mieux. Mais pour le moment, Edward n'avait pas l'air dans son assiette. La chambre était peut-être trop féminine à son goût..

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Sam 24 Nov - 14:38

Lorsqu’il avait pénétré dans la chambre, sa nouvelle amie était visiblement en train de regarder la télévision, vu que cette dernière était allumée. Eienni lui avait dit de faire comme chez lui, et qu’elle lui avait laissé une commode et des étagères pour ses affaires. Il se contenta d’acquiescer en la remerciant. Mais s’il avait besoin de plus de place, il pouvait le lui dire, d’après ses mots. Heureusement, il n’était pas du genre à vouloir étendre son « territoire », alors il n’en ferait rien. Ce qu’il ne pourrait pas ranger, il le laisserait dans ses sacs. Ca n’était pas un problème pour lui. Par la suite, après qu’il ait rangé la photo, il entendit sa colocataire lui parler de nouveau. Elle lui proposait de prendre des gâteaux s’il avait faim. Puisque c’était si gentiment proposer, pourquoi pas. Il attendit qu’elle lui indique l’endroit où se trouvait ce qu’elle lui avait dit, avant de s’y rendre en répondant :

- Pourquoi pas. Merci Eienni.

Une fois arrivé devant le placard, il l’ouvrit, découvrant qu’il était rempli de toutes sortes de gâteaux mais surtout de pocky. Et beh… il avait l’air de vraiment adoré ça. Mais ça n’était pas trop pour une jeune fille ? Elle ne risquait pas de grossir ? En tout cas, elle était ni grosse ni maigre. Alors peut-être que toutes ces sucreries ne lui faisaient rien. Tant mieux pour elle, en fait. Bref. Ne voulant pas lui prendre ses pocky, il opta pour un paquet de gâteau au chocolat. Dans un sens, il s’en voulait un peu de prendre ce qui était à elle, donc il avait bien l’intention d’acheter des choses lui aussi. Comme ça, ils partageraient les frais. Du moins, c’était ce qu’étaient censés faire deux colocataires. Mais le jeune homme était plutôt du genre à tout acheter et partager. Il avait été élevé ainsi, il n’y pouvait rien. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il avait l’intention de rembourser le paquet de gâteau en en achetant un autre le lendemain.

Ensuite, il posa le paquet de biscuit sur son lit, avant d’aller déballer quelques affaires. Tout d’abord, il y rangeât plusieurs mangas, comme One Piece, Death Note, Black Cat et d’autres. Puis il sortit un poster d’Haruhi Suzumiya, un autre de Full Metal Alchemist, mais aussi deux de Fate Zero et d’Higurashi. Il accrocha le tout là où le mur était le plus proche de son lit, ne voulant pas empiéter sur la zone de la lycéenne. Il ajouta aussi quelques figurines en tout genre, sur les étagères, dont certaines qui provenaient des mangas qu’il avait rangé mais aussi des posters qu’il avait fixé. Il avait aussi quelques consoles et un ordinateur portable, mais il ne les sortie pas pour le moment. Une fois tout cela fait, il s’assied sur son lit et attrapa le paquet de gâteau afin de l’ouvrir et d’en sortir un. Il commença à le manger tout en remarquant qu’il y avait des peluches sous le lit de la lycéenne. Pourquoi es avait-elle mis là ? Peut-être qu’elles étaient sur le nouveau lit de l’étudiant avant qu’il n’arrive ? Là, il commença à s’en vouloir un peu. Mais que pouvait-il bien faire ? Partir ? Non, il y avait sans doute une autre solution. Mais pour le moment, il posa aussi son regard sur la télévision, qui était en train de diffuser un anime. Le noble l’avait déjà vu, alors finalement, après avoir fini de manger son gâteau, il s’allongeât sur le lit, fixant le plafond. Puis, il déclara à l’attention d’Eienni :

- Si tu veux on pourra jouer à quelque chose quand tu auras fini de regarder la télé. J’ai vu que tu avais des consoles de jeux. De plus, j’en ai aussi dans mes sacs.

Si ça partait comme ça, ils allaient sans doute se coucher tard. Alors que le lendemain il y avait cours… Peut-être qu’Edward ne devait pas entrainer la jeune fille dans ses sales habitudes. Ou alors peut-être qu’elle était comme lui à ce niveau-là. Il se rappela aussi qu’il avait des partiels blancs demain matin. Donc, il était censé réviser… Mais il n’allait pas le faire. Il n’en avait pas envie, comme à son habitude. Il relirait vite fait ses cours avant d’y aller, à la dernière minute, comme il l’avait toujours fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Sam 24 Nov - 23:50

    Eienni indiqua du doigt l'endroit où elle "cachait" ses provisions, elle aimait beaucoup partager avec les autres. Même la nourriture. "-Pourquoi pas. Merci Eienni. " Elle le regarda en souriant et hocha la tête puis retourna regardé la télé. Elle avait déjà vu l'épisode qui passait, une petites dizaines de fois. Mais ca lui redonnait quelques bons souvenirs du temps où elle dirigeait un forum d'anime. C'était le "bon temps". Elle s'était fait beaucoup d'amis là-bas, mais elle dut fermé le forum à cause de quelques personnes qui n'était pas vraiment agréable. Elle le supprima d'un coup, comme ça, durant une nuit. Bien sûr, le lendemain elle se fit mitrailler comme pas possible par les personnes qui étaient inscrite dessus. Bref, passons.

    Elle tournait de temps à autres la tête vers Edward pour voir ce qu'il faisait. Là, il rangeait quelques-uns de ses mangas. Mon dieu, il avait une sacré collection de manga. Même Eienni n'en avait pas autant. Par contre, niveau figurines, elle le dépassait largement. Elle s'était pris de passions pour les figurines lors d'une expo sur le Japon. Elle s'était achetée sa toute première figurine là-bas, une figurine du manga Death Note. Elle y tient beaucoup d'ailleurs. A un moment, il sortit un poster d'Haruhi Suzumiya. Son personnage de manga préféré. Eienni est en extase à chaque fois qu'elle l'a voit. C'est limite si elle n'allait pas ouvrir un temple à son effigie. D'ailleurs, Eienni et Haruhi se ressemble un peu, non ?

    Eienni avait plutôt l'air plonger dans ses pensées que sur ce qu'elle regardait. Mais elle entendit quand même son voisin. "- Si tu veux on pourra jouer à quelque chose quand tu auras fini de regarder la télé. J'ai vu que tu avais des consoles de jeux. De plus, j'en ai aussi dans mes sacs. " Eienni secoua doucement sa tête pour se remettre de ses pensées et se tourna vers Edward, toujours en souriant, comme à son habitude. Elle n'aimait pas vraiment faire la gueule aux gens. Elle n'aime pas quand les gens s'inquiètent pour elle.

    "Oh ? Fais-moi voir tes consoles ! J'aimerais bien voir lesquelles tu as et, si tu veux on les rangeras dans l'armoire avec les miennes !"

    Elle se leva et s'assit sur le lit d'Edward. C'était un peu du squattage, certes. Mais bon, elle voulait absolument voir les consoles de celui-ci. Elle avait quelques jeux qui traînaient dans ses tiroirs, dont elle n'avait pas les consoles. C'est bête, non ? Avoir des jeux, mais pas les consoles qu'il faut avec. Peut-être Edward allait répondre à ce manque.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Dim 25 Nov - 13:07

Soudainement, Eienni se retrouva sur le lit d’Edward. Bon c’est vrai que dit comme ça, ça parait ambigu. En fait, elle avait dit vouloir voir ses consoles. Voilà la raison de son squattage. Edward la regarda, rougissant un peu. Ça lui arrivait parfois, depuis qu’il avait vu la culotte de la demoiselle. Enfin bref, il n’allait pas la laisser sans réponse. Alors sans un mot, il descendit du lit, afin de rejoindre ses sacs. Là, il fouilla, sortant une PS3, une Xbox 360, une Wii et une Nintendo 3DS. Il possédait bien d’autres consoles, mais elles étaient chez lui et surtout, elles étaient plus anciennes. Quoiqu’il en soit, il amena tout ce qu’il avait sortie, sur son lit. D’autres personnes auraient plutôt sauté sur Eienni dans une telle situation, mais pas Edward. Beaucoup lui aurait dit de lâcher ses consoles et de tenter quelque chose avec cette fille, mais il n’était pas du tout comme ça :

- J’en ai d’autres mais je ne les ai pas prises avec moi.

Sur ces mots, il retourna vers ses sacs, afin de sortir tous ces jeux. Bien sûr, la totalité n’était pas là, mais à Londres. En tout cas, il en sortit une bonne quarantaine, de tous les genres. Même des jeux PC, ce qui laissait sous-entendre qu’il avait un ordinateur avec lui. Jeux d’actions, d’aventures, de combat, de rôle, etc. Même des jeux de dragues, là où le protagoniste incarné, fréquentait des filles on essayant plusieurs possibilités de réponses lors des dialogues, afin de se rapprocher d’elles. C’était un otaku après tout, alors même ce genre de jeux l’intéressaient. Bref, il la laissa examiner ses jeux, alors que son téléphone sonna. Du coup, il se leva pour répondre, allant devant la porte d’entrée. Sortant son appareil de sa poche, il décrocha. C’était sa mère, qui toutes les semaines, l’appelaient pour avoir des nouvelles. Elle lui posa des questions de routines. « Comment tu vas ?». « Les cours se passent bien ? ». « Tu t’es fait des amis ? ». A cette question, Edward répondit honnêtement, qu’il s’était fait une amie, sans préciser qu’il avait aménagé avec elle. Elle lui demanda aussi lorsqu’il avait l’intention de revenir. Affichant une expression de tristesse sur son visage, il répondit en s’excusant, qu’il ne savait pas. Finalement, il dit au revoir à sa génitrice, avant de raccrocher et ranger son téléphone portable dans sa poche.

Avant de revenir vers le lit, il se dirigeât vers un de ses sacs, afin d’en sortir une bouteille d’Ice Tea. Pensif, il l’ouvrit et bu une gorgé, tout en s’avançant vers son lit, où se trouvait toujours son amie. C’est alors qu’il trébucha, ayant toujours la tête ailleurs. Mais il ne tomba pas par terre, mais sur Eienni, lui renversant par la même occasion de sa boisson dessus. Lorsqu’il s’en rendit compte, il était sur elle et se mit à rougir violemment, avant de se retirer, vraiment mal à l’aise :

- Oh pardon pardon ! J’ai pas fait exprès ! J’étais dans mes pensées et…. Je m’excuse… S’il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour me faire pardonner, dis le moi… Et si tu veux que je quitte la chambre, je comprendrai…

Finalement, il ferma sa bouteille, ne sachant pas quoi faire. Il détourna son regard de la lycéenne, s’apercevant que la boisson ‘n’avait heureusement pas atteint ses jeux et ses consoles. Toutefois, il s’en voulait toujours autant d’avoir été si maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eienni J. Jones
Admin
avatar

☆ Messages : 105
☆ Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Dim 25 Nov - 19:44

    Eienni regardait Edward sortir quelques consoles assez récentes. Eienni, elle, avait des consoles un peu plus vieilles. La dernière console qu'elle avait été la ps3. Surement sa console préférée. Elle avait une vingtaine de jeux, la plupart étaient des jeux de combats. "- J'en ai d'autres mais je ne les ai pas prises avec moi." Elle le regarda, toujours en souriant.

    "Ok, c'est pas grave !"

    Eienni regardait de loin les jeux qu'il avait sorti, la majorité des jeux qu'il y avait, elle les avaient déjà finit. Une voir deux fois. Il sortit même quelques jeux de dragues, ce qui fit sourire Eienni. Elle n'arrivait pas vraiment à l'imaginer en train de jouer à un jeu de ce genre. Après ça, son téléphone sonna et il partit répondre à côté de la porte. Eienni en profita pour prendre la boîte d'un jeu qui avait l'air de lui plaire, un jeu auquel elle n'avait pas encore joué, mais ça ne serait tardé. Elle retourna sur le lit d'Edward pour lire le résumé qu'il y avait derrière la boîte. Après ça, elle le posa sur la table de chevet à côté du lit.

    Peu après, Edward finit son appel et sortit une bouteille de Ice Tea de son sac. Il s'avançait vers Eienni tout en buvant et c'est alors qu'il trébucha et tomba sur Eienni. Son tee-shirt, qui "malheureusement" était blanc, ce retrouva trempé et par la même occasion, Edward était au-dessus d'elle. On aurait dit le début d'un ecchi, voir d'un hentai ! Il se releva, étant aussi rouge qu'Eienni. "- Oh pardon pardon ! J'ai pas fait exprès ! J'étais dans mes pensées et.... Je m'excuse... S'il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour me faire pardonner, dis-le moi... Et si tu veux que je quitte la chambre, je comprendrai... " Elle se leva à son tour, évitant à tout prix le regard de son colocataire.

    "C'est.. c'est pas grave ! Ca arrive.. je.. je vais aller changer de tee-shirt !"

    Eienni se précipita vers sa commode et sortit un nouveau tee-shirt, puis entra dans la salle de bain afin de se changer. Après une dizaine de minute, elle ressortit, toujours aussi rouge. Elle prit le jeu qu'elle avait vu et alluma sa console.

    "On va jouer à ce jeu, je l'ai jamais essayé. Ok ?" dit-elle, ne déposant aucun regard sur son interlocuteur.

    Elle mit le jeu dans la console et tendit une manette à Edward. Ce n'était pas dans son habitude de rougir autant, elle prend plutôt ça à la rigolade et oublie tout un quart d'heure après "l'accident".

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unicorn.ek.la
Edward McFear

avatar

☆ Messages : 31
☆ Date d'inscription : 08/11/2012
☆ Age : 27

MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   Lun 26 Nov - 21:45

Heureusement, Eienni ne lui en voulait pas. En fait, elle était aussi gênée que lui. De plus, elle avait un tee-shirt blanc et le jeune homme avait vu à travers son soutien-gorge, avant de détourner le regard. Rougissant fortement, il la vit se rendre dans la salle de bain afin de se changer. Pendant ce temps, il s’assit sur son lit, attendant qu’elle revienne. Il remarqua qu’elle avait mis de côté, le jeu Mortal Kombat, sur PS3. Sans doute voulait-elle y jouer. Le jeune homme n’y avait pas joué depuis… Et bien depuis que sa meilleure amie était rentré à l’hôpital, avant de décéder. Il avait souvent joué à ce jeu avec elle. Bref, il fit abstraction de la tristesse qui venait de refaire surface, entendant sa nouvelle amie revenir. Elle rougissait toujours, et lui aussi reprit des couleurs en la voyant. Quoiqu’il en soit, Eienni alla prendre le jeu mit de côté et l’inséra dans sa console, prenant une manette et en tendant une autre au noble. Ce dernier saisit l’objet, remerciant la lycéenne. Puis ils commencèrent à jouer, enchainant les combats, utilisant différents personnages. La jeune fille était plutôt douée, même si elle n’avait jamais joué. Mais au bout du compte, les jeux de ce genre étaient tous pareil. Ça devenait instinctif. Mais Edward arrivait à remporter plus de duel que sa colocataire, vu qu’il avait l’habitude de jouer à ce jeu.

Mais ce qui était inattendu, c’est que par moment, le jeune homme se mettait à sourire, et même à rire. C’était un signe qu’il s’amusait, et qu’il se détendait vraiment, oubliant tous ses soucis. Parfois, il ébouriffait même les cheveux d’Eienni. Ça, c’était le vrai Edward. Celui qu’il avait enfouit au plus profond de lui et qui était ressorti dans l’élan de la situation. Finalement, le noble proposa de jouer à un autre jeu, laissant choisir la demoiselle. Là, il s’était calmé, étant redevenu impassible. Mais il était heureux de s’être fait une nouvelle amie. Ça lui faisait tellement de bien. Il ne ressentait toutefois pas le besoin d’en avoir d’autre. Il ne se sentait pas encore prêt à s'ouvrir aux autres. Mais pour ce qui était d’Eienni, ça c’était fait comme ça. Tout d’abord parce qu’il n’avait pas voulu faire de peine à quelqu’un qui semblait ne pas avoir d’amie. Puis au bout du compte, il avait développé de véritables sentiments d’amitiés pour la demoiselle. Par la suite, ils jouèrent de nouveau, mais avec l’autre jeu choisit par Eienni. Là encore, l’étudiant se lâcha un peu. Il avait aussi oublié l’évènement gênant de tout à l’heure. Pendant ce temps, la pluie avait commencé à tomber. Finalement, ils firent une pause, éteignant la console. Edward prit la parole, impassiblement :

- Dis-moi, qu’est-ce que tu aimerais faire plus tard ? Quand j’étais gamin, je voulais devenir un super-héros, un justicier. Cette soif de justice, elle a grandi en moi. Et aujourd’hui, je veux entrer dans la police. Je ne me vois rien faire d’autre… à part peut-être avocat ou juge. Mais ces deux métiers m’intéressent moins. Quoiqu’il en soit, je ferai tout pour atteindre mon objectif et faire régner la loi.

Sur ces derniers mots, son visage était devenu des plus sérieux, avant qu’un orage ne frappe et ne fasse sauter le courant. Le jeune homme sorti donc son téléphone portable, afin d’utiliser le flash. Décidemment, cet appareil lui avait bien servi aujourd’hui. Il commença à chercher l’emplacement du disjoncteur, mais après avoir fouillé partout, il ne le trouva pas. Apparemment il n’y en avait pas dans les chambres. Il fallait donc chercher en dehors. Mais où ?

- Tu ne saurais pas où se trouve le disjoncteur par hasard ? Quoi que, on devrait sans doute rester ici. Le couvre-feu est passé et normalement on est censé dormir. Donc je propose d’attendre que quelqu’un remette le courant, en espérant que ça sera fait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle chambre, une nouvelle colocataire [ privé : Eienni J. Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Normands et la Nouvelle Zélande.
» NOUVELLE VAGUE
» [Dollndoll Club] Nouvelle chambre pour Winnie p10
» Une tête nouvelle, dans une nouvelle chambre. [Laura Evans, Rachel Summers]
» Fashionistas 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dortoirs-